The leading brain

L’auteur

Friederike Fabritius est une experte en neuroleadership. Elle a une grande expérience dans le coaching d’entreprises faisant partie du Fortune 500. Elle a étudié la neuropsychologie et elle se consacre à créer des systèmes d’apprentissage qui permettent d’acquérir et retenir des informations avec efficacité. A travers son livre « The Leading Brain », elle lie les dernières découvertes de neurosciences au leadership.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce livre

Que j’apprenne à connaître le fonctionnement de mon cerveau dans différentes situations (stress, apprentissage).

Que les explications soient très compréhensibles malgré la technicité du sujet.

Ce que j’ai appris  

Que mon degré de performance optimal dépend de mon niveau de stress.

Que chaque personne réagit différemment au stress.

Que le stress peut avoir des conséquences positives ou négatives sur mon comportement.

Que la nutrition, le sport et le contact avec la nature peuvent réguler ma santé mentale.

Un câlin relâche de l’ocytocine. Ce qui veut dire que ça me relaxe.

Les meilleurs leçons du livre

Si tu veux être performant, tu auras besoin de stimuler ton cerveau. Ceci en éveillant chez toi ces trois substances :

De la dopamine : cette substance est liée à la nouveauté, au risque et au FUN. Pour la stimuler tu peux créer un système de travail gratifiant et qui se renouvelle pour que tu t’améliores sans cesse.

De la noradrénaline : pour celle-là il faut te sentir légèrement challengé (tu sais que tu peux y arriver, mais cela te sort de ta zone de confort). Trouve un équilibre avec les challenges car sinon tu peux te bloquer et réagir en mode panique.

De l’acétylcholine : il s’agit d’un neurochimique qui te permet de rentrer en phase de concentration pour éviter les distractions.

Ce que je vais mettre en action   

Connaître les membres de mon équipe, leurs compétences et savoir pourquoi ils sont dans l’équipe.

Adapter les tâches aux profils concernés.

Planifier un « focus time » et un « mail time » dans mon agenda pour ne pas me disperser et rester concentré.

Changer la langue de mon natel en allemand pour éveiller l’effet de nouveauté dans mon cerveau.

Continuer à pratiquer 5 minutes par jour de méditation pour améliorer ma capacité de concentration.

Définir des fausses deadlines pour stimuler mon passage à l’action.

Achète le livre « The leading brain »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :