Vos zones erronées

L’auteur

Le Dr Wayne W. est un docteur en psychologie. Il a publié de nombreux best-sellers dont « le pouvoir de l’intention », « les dix secrets du succès et de la paix intérieure ». C’est un écrivain et conférencier de renommée internationale, il a enseigné des principes psychologiques et spirituels fondamentaux pour transformer sa vie. « Passage du quatrième de couverture du livre »

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce livre

Qu’il ouvre mon esprit à l’épanouissement d’une manière facile.

Qu’il m’aide à questionner mes peurs et mes comportements négatifs.

Qu’il améliore grandement ma confiance en moi.

Ce que j’ai appris  

Qu’en commandant des plats différents au restaurant je peux ouvrir mon esprit à l’épanouissement. L’épanouissement est le contraire de l’uniformité et l’auteur nous encourage à vivre chaque jour d’une manière nouvelle. Ceci en empruntant un nouveau chemin, en faisant de nouvelles rencontres, en aidant quelqu’un ou en écoutant une nouvelle musique.

J’ai appris que peu importe ce que je disse, il y aura toujours 50% des personnes qui seront en désaccord avec moi. Il faut que je sois prêt à être désapprouvé. Le lâcher prise est super important. Désormais j’accepte que d’autres personnes réfléchissent d’une autre manière. Je reconnais que je n’ai aucun contrôle là-dessus et en qu’en m’énervant j’aggrave les choses inutilement.

Les meilleurs leçons du livre  

Arrête de te trouver des excuses pour te justifier. Mets les mots « peut-être » et « oui mais » à la poubelle.

Questionne tes comportements négatifs : pourquoi je réfléchis comme ça? 

Ce que je vais mettre en action 

Ne plus avoir peur de l’inconnu en me demandant : quelle est la chose la plus terrible qui pourrait m’arriver en essayant?

Commander des nouveaux plats ou boissons lorsque j’irais au restaurant.

Rester ouvert aux opportunités tout en restant un peu sceptique.

Pas hésiter à dire ce que je pense en respectant les gens autour de moi.

Achète le livre « Vos zones erronées »

La motivation, une compétence qui se développe.

Les auteurs

Prof. Zwi Segal et Yves Duron sont tous deux co-fondateures de Motiva. Cette entreprise sociale a la vocation est d’aider chacun à devenir un talent motivé et performant.​ “Une aventure humaine et une longue amitié qui ont débuté il y a 25 ans autour d’une machine à café au CNRS avec l’envie de remettre l’accent sur l’Humain dans les Ressources Humaines.

Prof. Zwi Segal et Yves Duron concrétisent cette envie en créant un des premiers outils informatisé en psychologie (Limef), puis explorent avec le professeur Michael Porter (Harvard Business School) comment renforcer le lien entre les stratégies business et ressources humaines. »

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce livre

L’invitation des auteurs à réfléchir sur les éléments qui nous motivent et démotivent au travail.

Qu’ils nous proposent des exercices concrets qui nous permettent d’identifier nos motivations clés. 

La définition de motiver : comprendre, s’ouvrir, donner des perspectives et valoriser chaque personne.

Ce que j’ai appris  

C’est de ma responsabilité personnelle de prendre soin de ma motivation, et de trouver des solutions pour la travailler. Mais c’est également la responsabilité de mon leader. Il s’agit d’une situation de coresponsabilité.

J’ai découvert le leadership motivationnel. Il regroupe les qualités managériales (comportements actions, attitudes) ayant un impact sur la motivation et l’engagement des membres de ton équipe.

Qu’à travers des entretiens motivationnels nous pouvons découvrir ce qui motive profondément chaque personne et trouver des engagements communs.

Des questions qui restent ouvertes pour moi :

Qu’est-ce qui m’empêche d’adopter ce comportement de motivateur le plus souvent ?

Que pourrais-je faire pour améliorer mon comportement sur ce point ?

Que pourrais-je mettre en place pour motiver mes équipes?

Ce que je vais mettre en action  

Exercer un leadership motivationnel. Après cette lecture, je ne vais plus hésiter à parler de motivation et démotivation. Ceci, dans le but d’installer une culture de la motivation au sein de mon entreprise.

En tant que leader je vais demander de l’aide à mon équipe pour construire un environnement de travail agréable pour tous en les impliquant dans le processus. Je m’engage à prendre soin de chaque membre de mon équipe.

La motivation est une compétence que je continuerai de développer toute ma vie !

Achète le livre « La motivation, une compétence »

The leading brain

L’auteur

Friederike Fabritius est une experte en neuroleadership. Elle a une grande expérience dans le coaching d’entreprises faisant partie du Fortune 500. Elle a étudié la neuropsychologie et elle se consacre à créer des systèmes d’apprentissage qui permettent d’acquérir et retenir des informations avec efficacité. A travers son livre « The Leading Brain », elle lie les dernières découvertes de neurosciences au leadership.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce livre

Que j’apprenne à connaître le fonctionnement de mon cerveau dans différentes situations (stress, apprentissage).

Que les explications soient très compréhensibles malgré la technicité du sujet.

Ce que j’ai appris  

Que mon degré de performance optimal dépend de mon niveau de stress.

Que chaque personne réagit différemment au stress.

Que le stress peut avoir des conséquences positives ou négatives sur mon comportement.

Que la nutrition, le sport et le contact avec la nature peuvent réguler ma santé mentale.

Un câlin relâche de l’ocytocine. Ce qui veut dire que ça me relaxe.

Les meilleurs leçons du livre

Si tu veux être performant, tu auras besoin de stimuler ton cerveau. Ceci en éveillant chez toi ces trois substances :

De la dopamine : cette substance est liée à la nouveauté, au risque et au FUN. Pour la stimuler tu peux créer un système de travail gratifiant et qui se renouvelle pour que tu t’améliores sans cesse.

De la noradrénaline : pour celle-là il faut te sentir légèrement challengé (tu sais que tu peux y arriver, mais cela te sort de ta zone de confort). Trouve un équilibre avec les challenges car sinon tu peux te bloquer et réagir en mode panique.

De l’acétylcholine : il s’agit d’un neurochimique qui te permet de rentrer en phase de concentration pour éviter les distractions.

Ce que je vais mettre en action   

Connaître les membres de mon équipe, leurs compétences et savoir pourquoi ils sont dans l’équipe.

Adapter les tâches aux profils concernés.

Planifier un « focus time » et un « mail time » dans mon agenda pour ne pas me disperser et rester concentré.

Changer la langue de mon natel en allemand pour éveiller l’effet de nouveauté dans mon cerveau.

Continuer à pratiquer 5 minutes par jour de méditation pour améliorer ma capacité de concentration.

Définir des fausses deadlines pour stimuler mon passage à l’action.

Achète le livre « The leading brain »

L’essentialisme

L’auteur

Greg Mckeown enseigne comment devenir un essentialiste partout dans le monde. Il fait partie des bloggers les plus populaires du Harvard Business Review. Il a cocrée un cours « Designing Life » à l’université de Stanford. Il fait également partie des « jeunes global leaders » au forum économique mondial.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce livre

Les visualisations dans le livre qui simplifient sa lecture.

Ce que j’ai appris  

Peu de choses sont essentielles dans ma vie. 
A gagner du temps et de l’énergie et faisant uniquement ce qui est essentiel. Il s’agit du concept de la paresse intellectuelle pour optimiser mes efforts (temps, argent, ressources humaines) 
Que mon plus grand actif c’est ma personne. (je dois respecter mon sommeil) 
Que mon temps est précieux. 
Des techniques pour dire non avec politesse.

Les techniques pour dire non avec politesse  

  1. La pause gênante = attends 3 secondes avant de répondre. Utilise le silence comme un outil. Apprends à maitriser le « oui lent » et le « no rapide ». Cette phrase me fait penser que je faisais exactement le contraire avant.
  2. Laisse-moi regarder mon calendrier et je reviens vers toi = cela te laisse le temps de faire une pause et de réfléchir puis de répondre que malheureusement tu n’es pas disponible.
  3. Dis oui. Qu’est-ce que je dois dépriorisé? = je suis content d’en faire une priorité mais quel projet je dois déprioriser pour accorder du temps à ce nouveau projet?
  4. Un oui brulant ou un non = J’adore l’approche de Derek Siver’s car si tu as un petit doute ta réponse est non.
  5. La méthode d’évaluation de 1 à 10. On garde que les 9 et 10.

Ce que je vais mettre en action  

Me demander : à la fin de ta vie tu veux avoir beaucoup d’accomplissements avec peu de valeur ou peu d’accomplissement avec du sens et de la signification? 
Réduire le nombre de projets dans lesquels je suis impliqué. 
Faire une chose à la fois. 
Me fixer trois grandes tâches dans une journée. 
Travailler jusqu’à maximum 21:00

Achète « l’essentialisme » ci-dessous

La semaine de 4 heures

L’auteur

« Timothy Ferriss dirige une entreprise multinationale externalisée aux quatre coins du monde. Depuis 2013, il est professeur invité à l’université de Princeton, où il présente l’entreprenariat comme vecteur d’un nouvel art de vivre. Le livre « La semaine de 4 heures » lui a valu d’être classé parmi les best-sellers aux USA. » Passage tiré de la couverture du livre.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce livre

Qu’il me rende plus productif.

Qu’il remette en question mes pensées par apport à la notion du travail.

Que j’apprenne à déléguer et à automatiser mes actions pour me consacrer sur des tâches importantes.

Ce que j’ai appris  

Le travail n’est pas une corvée et je peux l’utiliser comme moyen pour m’épanouir.

Mon rêve ce n’est pas d’avoir un million d’euros, c’est d’avoir la liberté totale sur mon mode de vie.

A différencier mon temps de l’argent que je gagne, ceci en créant des revenus passifs et automatisés.

Que toutes les règles peuvent être contournées tout en les respectant. Parfois il est plus convenable d’utiliser cette »Zone grise » pour avancer plus rapidement.

A éliminer mes tâches inutiles.

Les meilleures leçons du livre 

  • La loi de Pareto 80-20. Cette loi nous explique que 20% des causes t’apportent 80% de résultats. Par exemple : 20% de tes clients te rapportent 80% de tes ventes.  L’objectif de cette loi est de détecter tes actions inutiles pour te concentrer sur celles qui te rapportent le plus de résultats.
  • La loi de Parkinson dit que si un délai est fixé pour une tâche, tu utiliseras tout le temps à disposition pour l’effectuer alors que tu pourrais l’effectuer en moins de temps. C’est pourquoi il faut te fixer des délais courts, car c’est dans les premières heures que tu obtiens le plus de résultats. Plus tu t’étaleras dans le temps plus tu rendras ta tâche complexe.

Ce que je vais mettre en action 

Créer un statut de concentration efficace « anti-pollution »  lorsque je travaille. Ce qui veut dire enlever les notifications et les sites inutiles de mon ordinateur. Tu peux installer l’application « time Rescue ».

Me défier chaque semaine pour faire du surpassement une de mes habitudes.

Me fixer des délais courts pour mes tâches ainsi j’évite la loi de Parkinson.

Déléguer des tâches pour la création de ma page « Ignorant Fertile » (logo, mise en page des articles, SEO)

Pour la délégation je testerais toujours les compétences d’une personne et ensuite j’augmenterai ses responsabilités.

Je vais utiliser le processus de décision ci-dessous :

Achète le livre « La semaine de 4 heures »

Père riche père pauvre

L’auteur

Robert Kiyosaki est un homme d’affaires et un conférencier reconnu. Son premier livre à succès a été « Père riche Père pauvre ». Monsieur Kiyosaki est spécialisé dans le développement personnel entrepreneurial. A travers ses livres il met en avant l’éducation financière qui n’est malheureusement pas enseignée à l’école. Grâce à des investissements dans l’immobilier il a pu prendre sa retraite à l’âge de 47 ans.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce livre

Que l’auteur me questionne et qu’il m’apprenne à gérer mon argent.

D’où vient mon argent ? Où va-t-il ? 

Ce que j’ai appris  

Pour m’enrichir le principe est simple il me suffit d’avoir plus d’actifs (apports d’argent) que de passifs (sorties d’argent).

A différencier un actif (formation, entreprise, investissement) d’un passif (télévision, habits, montres).

Que ce n’est pas parce que je gagne 10’000 CHF par mois que je suis riche. Ce qui importe c’est le montant qui me reste à la fin du mois et ce que j’en fait avec. Les riches construisent des actifs et par l’effet boule de neige ils s’enrichissent de plus en plus.

Que l’argent déclenche beaucoup d’émotions : J’ai appris à gérer mes émotions (peur, jalousie, paresse, avidité) par apport à la gestion de mon argent. C’est à moi de faire preuve d’autodiscipline et d’intelligence financière pour surmonter ces obstacles.

Les meilleurs leçons du livre

  • Les riches ne travaillent pas pour l’argent car ils décorrèlent le temps de l’argent en créant des revenus passifs qu’ils peuvent toucher même en dormant.
  • Occupe-toi de tes propres affaires = quitte la rat race (métro, boulot, factures) . Sinon tu construis les actifs d’une autre personne.
  • Réduis les taxes fiscales grâce à tes entreprises car elles sont taxées après les dépenses.
  • Travaille pour apprendre et non pas pour l’argent. Acquière les connaissances utiles pour générer des actifs.
  • Lance-toi! Expérimente et gagne de l’expérience.

Ce que je vais mettre en action  

Acquérir des actifs (formations, créer des business) et limiter mes passifs.

Investir 10% de mon salaire dans des investissements à long terme pour pouvoir générer 300’000 CHF dans 40 ans grâce à la puissance des intérêts composés.

Télécharger des formations gratuites sur Freetutorials pour développer le plus de compétences possibles.

Planifier un budget loisirs (quand même!).

Achète « Père riche Père pauvre » ci-dessous